Categories

Accueil > Actus > Billets Pirates > Le village global dans la nuit malienne…

Les "Billets pirates" relaient la diversité des opinions des militants du Parti Pirate. Ils ne reflètent, ni n’expriment donc pas toujours la position officielle du Parti Pirate et sont publiés sous la responsabilité expresse de leur(s) auteurs(s) et signataires(s).

GUERRE AU MALI

19 janvier 2013
TXO

Le village global dans la nuit malienne…

En rupture avec les autres formations politiques, le Parti Pirate n’a pas exprimé de position sur l’intervention de la France au Mali. 

Prudente réserve, indécision, pusillanimité ? Serait-ce à dire que, douillettement abrités dans les replis de la toile - qui ne sont les plis d’aucun drapeau - les Pirates ne se soucieraient en rien des affaires du monde réel ? 

Ce n’est pas le problème car la question serait alors fort mal posée.

Le Parti Pirate constate, de conserve avec Le Monde.fr (bigbrowser.blog [1] ) ou Daniel Schneidermann dans la livraison d’Arrêt sur images de vendredi [2], que les informations disponibles sont insuffisantes pour que son expression s’appuient sur une analyse crédible au regard de ses enjeux. 

Pourquoi parler de ce que l’on ne connaît pas ? Pourquoi s’exprimer pour dire qu’on ne sait rien ? Parce que là réside le problème. Justement.

Le Parti Pirate regrette que le village global subisse la couvre-feu de la nuit de l’information qui recouvre l’affaire malienne, et désormais sahélienne, si l’on considère les événements dramatiques d’Algérie comme sa continuation.

Ce sort fait à l’information menace la compréhension de la situation dont les citoyen-nes pourraient, devraient pouvoir cerner le contour, pour éclairer le consentement qui leur est implicitement demandé concernant leur sacrifice ou celui de leurs enfants.

Dans cette nuit malienne - qui n’est pas de « cinéma » comme « l’américaine », le village global et, partant, les Pirates subissent les effets d’une fâcheuse panne d’électricité. Ce dysfonctionnement les prive des moyens de contribuer à former, selon leurs moyens, l’opinion de ceux qui ne renoncent ni au respect des conventions de Genève, ni à la défense des valeurs démocratiques.

Notes

Soutenir par un don