Categories

Accueil > Actus > Interventions publiques

12 octobre 2012
Parti Pirate

Interventions publiques

Sur cette page, vous trouverez un compte rendu de toutes les interventions publiques des membres du parti pirate.

  Sommaire  

 Agenda public

Les jalons importants de la vie du Parti Pirate sont aussi indiqués en tant que points de repère.

À noter que la cellule Rhône-Alpes du Parti Pirate a sa propre page : http://rhone-alpes.partipirate.org/...

Merci de signaler les événements dans l’onglet Discussion de cette page afin qu’ils soient repris ici après mise en forme et rédaction d’un résumé.

Une vue sous forme d’agenda est aussi disponible : https://www.google.com/calendar/emb...

À noter : les réunions du CAP ont lieu tous les lundis à 21h sur Mumble (sous réserves de modifications : se renseigner auparavant). Les réunions du CN un dimanche sur trois à 20h sur Mumble (date de référence : 12 février 2012)

  2012

21 octobre : AG du Parti Pirate (France)

  • 18 avril : Conférence de presse de lancement de la campagne des législatives du Parti Pirate au Lavoir Moderne Parisien.
  • 14-15 avril : AG du Parti Pirate International : Référence : http://int.piratenpartei.de/PPI_Con...
  • 25 février : Nouvelles Manifestations STOP ACTA européennes Si les médias n’ont pas relayé la protestation des citoyens contre ACTA, ce mouvement social a néanmoins attiré l’attention des élèves d’une école de journalisme de la Réunion. Référence : http://journalisme-infocom974.over-...
  • 11 février : Manifestations STOP ACTA européennes Des Partis Pirates du monde entier, et notamment le Parti Pirate allemand fort de ses vingt mille membres et de ses 15 élus à Berlin, se joignent aux appels à manifester contre le traité ACTA propagés sur Internet depuis la fermeture brutale de Megaupload et la conclusion du procès entaché de conflits d’intérêts de The Pirate Bay. Le Parti Pirate apporte son soutien et appelle à rejoindre les manifestations qui auront lieu dans toute la France ce samedi 11 février ! Des représentants nationaux du PP étaient présents à Paris, où la manifestation a débuté place de la Bastille à 14h pour converger vers le Ministère de la culture. Les sections locales et les pirates de toute la France ont été invités à décentraliser cet évènement et à se mobiliser dans chaque région, comme certains l’ont déjà fait les semaines précédentes.

Référence : http://partipirate.org/blog/com.php...

  • 9 février : Article de Zdnet sur l’affaire MegaUpload Maxime Rouquet, coprésident du Parti Pirate, est cité dans un article de Zdnet portant sur la plainte en nom collectif que le Parti Pirate Catalan s’apprête à déposer après la perte de milliers de fichiers personnels causée par la fermeture du service MegaUpload. "« Lorsque l’on parcourt au hasard YouTube ou Dailymotion, les vidéos les plus nombreuses sont des vidéos amateurs, sans copyright (ou en tous les cas, hors cadre ou préjudice commercial) ; même si on les voit un peu par hasard car ce sont rarement les plus regardées de la plateforme. C’était la même chose avec Megaupload : derrière les quelques vidéos et autres types de fichiers en tête des échanges, la plupart des contenus étaient des documents personnels, que les utilisateurs s’échangeaient par Megaupload par exemple car ils étaient trop gros pour passer par mail », explique Maxime Rouquet, le coprésident du Parti Pirate français.« Au Parti Pirate, nous n’étions pas vraiment clients du système Megaupload, qui va à l’encontre de beaucoup d’idées que nous défendons (centralisation, enrichissement sans reversement aux auteurs des œuvres partagées, etc.). mais nous allons soutenir nos homologues de Catalogne et ceux qui les accompagneront aussi longtemps qu’il le faudra pour que les citoyens obtiennent justice dans cette affaire. » ajoute-t-il."

Référence : http://www.zdnet.fr/actualites/mega...

  • 4 février : Réunion nationale du CNRBE
  • Maxime Rouquet, coprésident du Parti Pirate, Baptiste Marcel, secrétaire du Parti Pirate, et Denis Germain, membre du Conseil Administratif et Politique du Parti Pirate ont participé à la réunion nationale du CNRBE.

Compte-rendu par ici...

Référence : https://retraitbaseeleves.wordpress.com/

  • 30 janvier : Article des Inrockuptibles : "Camcorder condamné : une victoire symbolique contre le piratage" Maxime Rouquet, coprésident du Parti Pirate, est cité dans un article des Inrockuptibles portant sur la récente condamnation en France d’un camcorder  : Le camcording est en chute libre alors qu’on assiste à l’explosion des copies originales de films sur les réseaux de peer-to-peer, observe le coprésident du Parti pirate, Maxime Rouquet. Maintenant, ceux qui mettent à disposition des films sur le net, ce sont des personnes qui travaillent directement dans le milieu du cinéma, à toutes les étapes du système, et qui ont pris conscience de l’évolution des pratiques de consommation des biens culturels, de la nécessité d’un partage non lucratif."

Référence : http://www.lesinrocks.com/cine/cine...

  • 27-28-29 janvier : Deuxièmes rencontres du libre de Lion-sur-Mer

La station balnéaire de Lion sur Mer est située sur les plages du débarquement de Normandie. L’Office de tourisme nous invite à venir parler du libre à la salle Trianon place du 18 juin 1940, sur la digue face à la mer un des derniers grands espaces de liberté.

Dans ce cadre privilégié, cette manifestation publique se veut un lieu de rencontre et d’échange pour s’interroger sur l’évolution de nos sociétés à partir des valeurs fondamentales et universelles du Logiciel Libre : la libre utilisation des outils, la liberté d’étudier leur fonctionnement, la liberté d’échanger et transmettre, la liberté de contribuer et d’améliorer.

Ces rencontres sont une opportunité de partager expériences et convictions avec un public plus large invité à venir rencontrer les acteurs du libre.

Les rencontres du libre de Lion sur Mer sont une opportunité de mettre en avant la culture de la libre diffusion des œuvres de l’esprit. Pas seulement limitées aux utilisateurs et aux développeurs de logiciels libres, ces rencontres sont un lieu de convergence des parcours pour les hommes et les idées de communautés diverses, artistiques, culturelles et techniques.

Marou participera à ces rencontres.

Référence : http://www.rencontres-du-libre.org/...

  • 21 janvier : Emission Place de la Toile

Au lendemain de la fermeture brutale du site MegaUpload et l’arrestation de ses dirigeants, Xavier Delaporte invite Maxime Rouquet, coprésident du Parti Pirate, à s’exprimer sur le sujet mais aussi sur une actualité plus large : la mobilisation contre les lois SOPA et PIPA aux États-Unis, les dangers que représente le traité ACTA.

Référence :http://www.franceculture.fr/emissio...

  • 20 Janvier : Nuit de l’évolution sur Radio Grenouille

Sociétés évolutives, liquide modernité numérique
Quelles sont les conséquences de ces évolutions technologiques sur le vivre-ensemble ? Interview avec Skhaen du Parti Pirate. On a aussi causé d’Anonymous et du mouvement Ginks avec une programmation musicale chatoyante et une belle ardeur de noctambules invétérés.

Référence :http://www.radiogrenouille.com/ante...

Podcast : http://media.radiogrenouille.com/20...

  • 20 janvier : Journal Télévisé de France 2

Maxime Rouquet, coprésident du Parti Pirate est invité au journal télévisé de France 2 pour expliquer les propositions du parti sur la légalisation du partage à but non lucratif et la mise en place d’un mécanisme de gestion collective sur Internet.

Référence : http://www.francetv.fr/info/fermetu...

  • 5 janvier : Article paru dans Owni sur "La milice privée d’Hachette" Maxime Rouquet se prononce sur l’utilisation par le groupe Hachette d’un système de détection automatique d’ebooks piratés nommé Attributor : "Les internautes qui ne pensent pas à mal, et qui veulent juste stocker un contenu pour le partager avec leurs amis pourront être lésés. On risque de voir des erreurs à répétition, des envois massifs, des sites qui retirent les contenus sans vraiment réfléchir, un peu comme le font Dailymotion et YouTube avec les extraits de films. Et si je rédige une analyse de texte, une parodie ou des extraits d’un livre, que je stocke sur MegaUpload ou que je publie sur mon blog, est-ce que je risque d’avoir des problèmes ?"

Référence : http://owni.fr/2012/01/05/milice-pr...

  • 2 janvier : La Matinale Société du 2/01 : Culture (et) numérique sur Radio Campus

À l’aune de cette nouvelle année qui débute, accompagnée de son lot de crises anxiogènes, il y en a une, de crise, qui se fait un peu plus discrète au fil du temps. Celle de l’accès à la culture sur les réseaux numériques.

Manon et Florian reçoivent Romain, du Parti Pirate, et Silvère Mercier de l’IABD. Deux groupes, deux lobbys (?) constitués de citoyens et de professionnels de la culture.

La discussion portera sur la défense des libertés sur la toile, les échanges de fichiers illégaux et légaux, les e-books et le rôle des bibliothèques face à cette nouvelle manière de consommer de la culture. Sans oublier HADOPI, LOPPSI 2 et, dans une moindre mesure, SOPA – qui n’est pas sans provoquer de sérieux remous Outre-Atlantique …

Avec Romain, CaptainKiller, du Parti Pirate.

Référence :http://www.radiocampusparis.org/201...

 2011

  • 8 décembre : Marou était présent à l’assemblée générale des jeunes socialistes du Val de Marne. Il a notamment discuté de leurs positions pour la culture, présenté les idées du parti pirate, et tenté de faire des propositions susceptibles d’être adoptées.

Référence : http://mjs.94.free.fr/site/?p=576

  • 21 novembre : Marou, Harpalos, Rackham et CK ont rencontré Benoît Tabaka, secrétaire général du Conseil National du Numérique. Référence et compte-rendu : http://forum.partipirate.org/actual...
  • 16 novembre : AmoK répond à une interview filmée par des étudiants-journalistes à propos de l’OpenData à Toulouse (portail du GrandToulouse). N’a pas trop parlé du PP mais essentiellement de l’OpenData, plan de 30-40 secondes prévu, projet étudiant donc pas forcément publié. Mais si est publié ce sera ici : http://www.actutoulouse.fr/
  • 9 novembre : La revue ÉcoRev a organisé un débat autour de son dernier numéro : Réseau(x) et société de l’intelligence. En voici le descriptif :"Le numérique sème-t-il la révolution ? Alors que notre numéro 37 s’attache à questionner le numérique dans un contexte de rupture sociétale et de mutation profonde - du Printemps arabe au mouvement mondial des Indignés - nous débattrons de la manière dont le numérique bouscule les modes de vie et interfère dans tous les domaines économiques, sociaux et culturels." Marou, Rackham et Drenskin y ont représenté le Parti Pirate (pas de prise de parole)

Référence : http://ecorev.org/spip.php?article900

  • 2 novembre

Une fin d’année placée sous le signe de l’Open Data

Le Parti Pirate Rhône-Alpes participe à une rencontre sur l’Open Data organisée par le pôle Co-Lab de l’Atelier des Médias à Lyon. Il s’agit pour les participants à cette rencontre, des coworkers bien sûr, mais aussi des entrepreneurs, des chercheurs, des développeurs, un élu, des citoyens et des représentants de collectivités, des Espaces Publics Numériques de se fédérer et imaginer une dynamique utile, portée par les compétences et les envies de chacun sur la question de l’Open Data ?

Référence : http://atelier-medias.org/une-fin-d...

  • 21 octobre 2011

Nouveau Monde 2.0 : concrétisons l’Internet du futur

Marou et Harpalos ont participé au séminaire sur l’"Internet du futur" organisé par le Ministre auprès du ministre de lÉconomie, des Finances et de l’Industrie, chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique Éric Besson. Cette rencontre a réuni des ministres de plusieurs continents, des grandes entreprises, des startups, des capital-risqueurs, des blogueurs et des ONG pour concrétiser ces principes. Il avait pour objectif de promouvoir les projets exemplaires et les meilleures pratiques internationales autour des quatre thématiques clés de l’Internet du futur : l’innovation et les réseaux, le respect de la vie privée, la lutte contre les fractures numériques et la sécurité des réseaux. Rassemblant plus de 300 participants venus de 18 pays d’Europe (Allemagne, Finlande, France, Italie, Royaume-Uni, Suède, la Commission européenne sera aussi représentée), d’Amérique du Nord (Canada, États-Unis), d’Afrique (Afrique du Sud, Kenya, Maroc), d’Asie (Corée du Sud, Japon) mais aussi des grands pays émergents (Brésil, Inde, Mexique, Russie) et d’Australie. Autour des ministres et de la Vice-présidente de la Commission européenne, ont notamment participé à ce séminaire les présidents d’Alcatel-Lucent, Ericsson, France Télécom et Microsoft International, les vice-présidents de Google, Facebook, Intel, NEC, CISCO et Nokia, ainsi que les présidents du premier réseau social africain (MXit) et du premier fonds de capital-risque indien.

Référence : http://www.economie.gouv.fr/nouveau...

  • 20 octobre 2011

Copyright vs communauté dans l’ère des réseaux informatiques

Un membre du Parti Pirate, Rakham, était présent à la conférence que Richard Stallman a donné à La Cantine à Paris. Le thème de cette intervention était : “Copyright vs communauté dans l’ère des réseaux informatiques”.

Référence : http://lacantine.org/events/richard...

  • 19 octobre 2011

Une société des réseaux libérée

Trois membres du Parti Pirate, Marou, Harpalos et Rakham, étaient présents à la conférence que Richard Stallman a donné à l’invitation de l’association Libertés Numériques de l’IEP Paris. Le thème de cette intervention était : "Une société des réseaux libérée".

Référence : http://www.libertesnumeriques.net/e...

  • 12 octobre 2011 : (radio FMR, Toulouse) Solarus et AmoK interviewés par @olivierhag dans le cadre du projet Datalawn project :http://datalawnproject.blogspot.com/| (diffusé début Novembre)
  • 10 octobre 2011 : Marou répond aux questions d’Actualité, le webmagazine des univers du livre sur les positions du Parti Pirate concernant l’édition numérique. Partant du "cas Begbeider" qui promet "sa main dans la gueule" à ceux qui téléchargeraient son livre, le Président du Parti Pirate y voit d’abord une réaction de colère et de peur alors que le secteur est en pleine mutation. Plutôt que de tenter de maintenir à tout prix un système obsolète dominé par quelques éditeurs qui en tirent avantage, il plaide pour une libération des usages du livre numérique. Ce sont surtout les droits des lecteurs qu’il s’agit de défendre, dont il relève qu’ils sont plus limités avec un livre numérique qu’avec un livre imprimé : "Dans la plupart des cas, il est impossible de prêter un livre numérique comme on le fait avec un livre papier, ou d’acheter de manière anonyme (comme on peut le faire avec de l’argent liquide pour un livre papier). Les achats et comportements de lecture des consommateurs sont tracés et conservés dans le "Cloud", et ils doivent même de plus en plus souvent accepter un contrat de licence utilisateur. Ces mécanismes, couplés aux brevets sur certaines fonctionnalités et aux DRM, privent le public de droits qu’il avait avec le livre papier". Après avoir expliqué en quoi ces positions relèvent des droits de l’Internaute que le Parti Pirate a listés au sein d’une déclaration éponyme, il rend hommage à Michael Hart, récemment décédé, qui fonda en 1971 le Projet Gutenberg, première bibliothèque numérique publique en accès libre.

Références :

http://www.actualitte.com/dossiers/...

http://www.actualitte.com/dossiers/...

  • 23 juillet 2011 : Plusieurs membres du Parti Pirate, dont Damien Clauzel, ont participé à la première rencontre "OVEI" (On Vous Explique Internet), organisée par Bruno Spiquel et Laure de La Raudière à Rambouillet. Le principe d’OVEI est de permettre une rencontre dans un cadre convivial entre geeks et responsables institutionnels, dont les vues sont souvent très différentes sur les questions numériques. Des membres de l’HADOPI, de l’ANSSI, et de la Quadrature du net ainsi que des élus locaux étaient aussi présents lors de cette rencontre. -*De mémoire, étaient présents Marou, Skhaen, Damien Clauzel et moi-même. Laure de la Raudière est repartie avec des stickers Parti Pirate sur son ordinateur. --- CaptainKiller 2011/10/19 02:19

Références :

http://www.ovei.fr/2011/04/13/23-ju...

http://damien.clauzel.nom.fr/blog/p...

  • 30 juin 2011 : Maxime Rouquet a représenté le Parti Pirate au cours des Étés TIC de Bretagne à Rennes. Il intervenait dans la rencontre sur le thème : "Le Web est-il en train de se privatiser ?" animée par Antoine Dupin de l’ESC Rennes.

Référence :

http://www.lesetestic.com/programme...

  • 24/06/2011 Débat sur les enjeux de la neutralité d’Internet dans une société en crise, à l’Assemblée Nationale. Marou et Gordontesos étaient présents pour le PP. Bluetouff (reflets.info), Fred Couchet (APRIL), Tris, et d’autres étaient présents, sur la moitié gauche de la salle, surnommé le coin des "barbus" (et apparentés pour Tris). Les intervenants étaient globalement tous pro-neutralité du Net, notamment Philippe Aigrin ou encore Jean-Marc Manach. http://fr.amiando.com/AEGEF_neutral...
  • 28/05/2011 2d THSF à Toulouse. Podcast : http://dascritch.net/post/2011/05/2...
  • Étaient présents au moins Tornade, ko et moi-même. Tornade a eu l’occasion de faire parler le PP sur une radio indépendante toulousaine présente sur le lieu de l’événement. À part ça, on peut noter beaucoup de discussions informelles avec des curieux, sans réel cadre.
  • 17/05/2011 AG de notre banque Le trésorier délègue Harpalos pour représenter le PP à l’AG de notre banque (qui est une banque mutuelle).
  • 07-08/05/2011 Marou et Harpalos ont représenté le PP lors de la réunion du CNRBE

https://retraitbaseeleves.wordpress...

  • 17/02/2011 Saisine CC LOPPSI Le 15 décembre 2010, la loi LOPPSI est adoptée en seconde lecture par l’Assemblée Nationale. Le Parti Pirate dénonce cette loi anticonstitutionnelle et publie un texte de saisine destiné à être repris par les parlementaires de l’opposition en vue d’un recours officiel auprès du Conseil Constitutionnel. Afin que les parlementaires puissent réutiliser leur travail dans leur propre saisine sans avoir à les citer, le Parti Pirate publie cette saisine sous la licence CC0 (équivalente au domaine public). Les parlementaires du Parti Socialiste n’ayant pas soulevé la majorité des points signalés par le Parti Pirate, ce dernier tentera de déposer son texte en son nom propre. À l’issue, le Conseil Constitutionnel sanctionnera treize articles, validant l’article 4 (qui permet à une autorité dépendant du ministère de l’intérieur de demander aux FAI de bloquer un site considéré comme pédo-pornographique, sans contrôle judiciaire) et ignorant les autres soulevés par le Parti Pirate (notamment le 2 qui crée le délit d’usurpation d’identité en ligne, et le 23 qui n’encadrerait pas suffisamment les procédures d’espionnage informatique pour les enquêtes criminelles).

http://loppsi2.partipirate.org/

http://www.flickr.com/photos/tornad...

 2010

http://membres.partipirate.org/phot...

http://membres.partipirate.org/phot...

 2009

À compléter

 2008

À compléter

20120120 nuit evolution itw parti pirate
http://media.radiogrenouille.com/20120120_nuit_evolution_itw_parti_pirate.mp3
Soutenir par un don