Pour le Parti Pirate : le sexisme c’est NON !

Avant toute considération, Le Parti Pirate souhaite rappeler que les propos tenus par Romain Devouassoux l’ont été à titre personnel, quelques soient les qualités dont l’intéressé a pu se prévaloir dans son CV ou au travers de son avatar Twitter.

Ses propos ne peuvent être aucunement associés de près ou de loin au programme ou à une position du Parti Pirate et moins encore à aucune de ses valeurs.

Les valeurs sexistes ne font pas partie des valeurs Pirates.

Le Parti Pirate condamne donc totalement et sans restriction aucune les propos de monsieur Devouassoux.

La procédure interne au Parti Pirate semble lente ?

Le Parti Pirate est formé de bénévoles qui ne sont pas des professionnels de la politique. Ces militants consacrent beaucoup de leur temps au fonctionnement du Parti, en outre et c’est heureux - d’un certain point de vue - un tel cas constitue un fait nouveau, pour tout dire unique ! C’est pourquoi la mise en route de la procédure exceptionnelle adaptée à son traitement prend du temps.

Le Parti Pirate tient à respecter la lettre et l’esprit de cette procédure, de sorte à donner toute leur force et leur effet à ses conclusions.

Il s’ensuit que le délai de réaction apparent ne constitue en rien une preuve de désintérêt de la part du Parti Pirate pour cette affaire douloureuse mais bien au contraire la preuve de toute la rigueur que ses instances souhaitent voir appliquer à une telle conduite et à de tels propos.

Nous rappelons qu’une lettre d’excuses du Parti Pirate a été adressée personnellement à la victime dès que les faits ont été portés à sa connaissance. Cet envoi a été effectué en toute discrétion parce que le Parti Pirate a estimé qu’il aurait été particulièrement déplacé de sembler l’instrumentaliser et donner à penser qu’il dédouanait, en quoi que ce soit, l’adhérent concerné de ses responsabilités.

Le Parti Pirate défend l’égalité.
Il est, à ce titre, opposé à toute forme de discrimination.

Enfin, nous, Pirates condamnons toute banalisation de la violence ainsi que toute tentative de reporter la responsabilité d’une agression sur la victime. Cette inversion des valeurs, commune au sexisme ordinaire, ne trouvera ni appui, ni complaisance au Parti Pirate.

Pour le Parti Pirate : le sexisme c’est NON !