L’urgence de la désobéissance

L’état d’urgence a été voté à l’assemblée par une forte majorité. Une majorité si écrasante qu’elle souligne à quel point cette institution ne protège pas les citoyens des dérives sécuritaires de notre pays. Les députés ne sont plus en mesure de voter en conscience. Nombreuses sont les analyses qui démontrent à quel point la surenchère sécuritaire est futile pour la lutte contre le terrorisme et fatale à la démocratie.

Devant la défaillance des représentants de la République, devant leurs renoncements en rase campagne et devant leur promptitude à immoler la première valeur de notre devise nationale, le silence du peuple est la pire des choses *imaginables. Puisque les élus ne représentent plus que leurs peurs, la section Ile de France du Parti Pirate fait le choix de la désobéissance civile et ses membres manifesteront s’ils l’estiment nécessaire. Même si un risque existe, et que les gens l’acceptent, alors le droit de manifester ne doit pas leur être retiré. À quelques jours des élections régionales, à quelques jours de la COP21, refusons  de nous taire.

L’adresse Facebook de la manifestation : https://www.facebook.com/events/509536482556951/