Billets d'humeur

Comment changer la société ? (Billet d'humeur)

Hier le Brexit, aujourd'hui Trump. Il va sans dire, quoiqu'on en pense, que c'est du changement. Oui il fait peur, et non je ne m'en réjouis pas. Parce que ce n'est pas ce changement que je souhaite. Celui-là est emprunt de xénophobie, de communautarisme, de sexisme, d'intolérance et de racisme et il est clairement issu du populisme, cette façon simpliste de proposer du changement. Je vais mettre les points sur les i, le changement ne peut pas venir de Trump, de Farage, de Le Pen, mais de vous, de nous.

Quand il faut toujours rester vigilant ...

La semaine dernière, la Pologne a commencé à examiner une loi pour interdire l'IVG. Et disons le tout de suite, je suis un homme, en France. En quoi cela me préoccupe ? Pourquoi je parle ? Parce que c'est une liberté depuis 80 ans là-bas et aujourd'hui, alors qu'elle a déjà été limitée il y a 20 ans, certains voudraient l'interdire. Et si ça se fait là-bas, en EUROPE, pourquoi cela n'arriverait-il pas chez nous ?

Tribune de Raphael Isla : Marches des Fiertés et Trahisons Socialistes

Jusqu'à dernièrement, je "défendais" le gouvernement actuel en signalant qu'ils avaient fait au moins une bonne action, qu'ils avaient tenu au moins une promesse : le fameux Mariage pour Tous. Je tiens à revenir sur mes paroles et à parler un peu de la gestion des communautés LGBT+ par le gouvernement actuel.

Réaction du Parti Pirate après la tuerie dans une discothèque gay d'Orlando

Oui c'est un connard

et il se revendique de Daesh pour avoir massacré des gays.

 

Oui c'est un connard

et il a pu acheter légalement ses armes.

 

Oui c'est un connard

et il a pu voir un peu partout dans le monde des élites qui disent que les gays sont des abominations.

 

Oui c'est un connard

Billet d'humeur : le sexisme ordinaire

Des fois, nous avons juste envie de dire bravo. Bravo à ces femmes car faire face à un agresseur, lui faire passer le témoin de la honte, n'est pas chose évidente dans notre culture. Bravo pour vous être libérées d'un triste sire qui n'aurait pas dû se retrouver dans une situation de pouvoir dont il a honteusement profité pour écraser ses prochaines.