[Billet d'humeur] Coup de gueule au sujet du Militantisme

Il y a quelques jours, Conall, un utilisateur de twitter a publié un série de tweets au sujet du militantisme et des partis politiques. Nous sommes plusieurs membres du Parti Pirate à approuver ces tweets. Avec son accord, nous les reproduisons ici sous forme de billet d'humeur.

Bon, j'ai une petite gueulante à pousser et un peu de temps pour ça, alors je vais parler des gens qui veulent militer en dehors des partis. Les gens, je comprends bien que vous vous croyez super innovants et tout ça, mais ça n'a rien de neuf de se méfier des partis politiques.

La problématique est simple : si on veut changer quoi que ce soit à ce monde merdique, il faut un minimum d'organisation entre nous, hein. Alors si votre idée du changement, c'est monter un truc autogéré dans votre coin c'est très bien sérieux, mais ça ne changera pas la société. Au mieux, vous améliorerez votre situation, ce qui est déjà très bien, mais ça veut dire se retirer de la société et renoncer à la changer.

Après, il y a ceux qui se méfient du fait de s'organiser, parce que ça veut dire des gens qui acquièrent du pouvoir, mais c'est inévitable. Donc il faut fractionner le pouvoir, trouver des modalités pour empêcher qu'ils en abusent, et ne pas les laisser longtemps en place, voilà.

Alors les gens qui, malgré tout ça, ne veulent surtout pas s'organiser, bah vous ne servez à rien. Restez entre vous à vous écouter parler. Restent enfin ceux qui trouvent des super idées d'organisation & tombent des nues quand on leur explique que ça s'appelle un parti politique.

Après, chacun décide de son niveau d'engagement, hein. Si vous ne voulez pas adhérer, vous n’adhérez pas. Mais le matos politique, faut le payer. La colle, les tracts, les affiches, tout ça, c'est payé par les gens avec qui vous militez, qui ont choisi de s'organiser dans un parti. Si vous trouvez ça trop lourd, ou que vous n'aimez pas l'organisation du truc, fondez votre propre parti politique, même petit, allez-y. Vous pouvez le faire aussi souple que vous voulez, suivant la manière dont vous voulez vous organiser. Vous êtes libres de le faire. Ou fondez une association de quartier, si ce qui vous botte c'est de vous investir au niveau local. Mais arrêtez de cracher sur les partis.

Il y a des gens qui dépensent du temps et de l'argent, qui s'usent la santé à faire vivre des collectifs du genre, alors ne les méprisez pas. Et si ça vous fait plaisir d'aller élire des candidats citoyens sur internet, bah allez-y, sérieux, mais votre mépris, gardez-le. Parce que soit ça débouche sur une organisation politique pour militer (donc un parti), soit ça ne débouche sur rien votre affaire. Et entendre en boucle des journalistes saluer les magnifiques démarches citoyennes qui ont élu Mme Marchandise et M Jardin, sérieux...


Nous souhaitons rappeler en notre nom propre que le militantisme est très important. L'apathie, le renoncement, l'indifférence participent eux aussi aux problèmes que nos sociétés rencontrent. Bien sûr, nous ne demandons pas à tous les citoyens de venir tracter tous les week-ends pour les partis ou associations qu'ils supportent. Mais un petit geste de temps en temps, que ce soit une adhésion, un don, une communication, un partage d'information ou même une aide administrative ne fait jamais de mal. Quelqu'un a dit un jour « Il suffit que les hommes de bien ne fassent rien pour que le mal triomphe. » Sans préjuger de la valeur morale de tel ou tel combat, nous validons cette citation. Tout le monde a besoin d’être soutenu, même (et surtout) les partis politiques.


Ce texte a été écrit par Conall, complété par Relf et validé par Faro et Farlistener