Bâtissons l’espoir

Le Parti Pirate prend acte des résultats du premier tour des élections régionales. Ils se caractérisent par une forte poussée du Front National et un faible score des listes alternatives.

La campagne a été marquée par les attentats du 13 novembre. Les forces politiques traditionnelles se sont lancées dans une surenchère sécuritaire d’autant plus absurde que la sécurité ne fait pas partie des compétences principales de la région. Il s’en est suivi un débat confus et inaudible.

Dans ce brouhaha, les listes alternatives, notamment celles soutenues par le Parti Pirate : FLUO en Île-De-France, EELV en Pays de la Loire et "Faisons ensemble" en Aquitaine, ne sont parvenues à se faire entendre. Nous allons dorénavant poursuivre le travail mené en commun et l’élargir à d’autres formations, à d’autres sensibilités et sur l’ensemble du territoire français.

Pour le second tour, que les choses soient claires : en aucun cas le vote Front National n’est compatible avec les valeurs pirates. La répression des manifestations écologistes, les abus de l’état d’urgence et sa prolongation ahurissante, les offensives liberticides du gouvernement ne permettent plus aux pirates d’accorder la moindre confiance au Parti Socialiste. Les funestes surenchères de LR vont dans le même sens. Nous invitons donc les électeurs à choisir en conscience leur moyen d’expression, que ce soit le vote barrage ou autre...

Le véritable vote utile, c’est le vote de l’espoir et de la liberté, c’est le vote pour la paix. C’est à ce projet que nous travaillons afin de faire émerger une alternative à l’uniformisation que connaît notre classe politique. C’est pour cet espoir que nous nous engageons, désormais, passionnément.