Articles

Il est maintenant temps de nous unir pour la réforme du droit d’auteur. Il est grand temps de savoir si nous sommes un vrai mouvement, ou juste des gens qui nous amusons a jouer à nous déguiser en Jack Sparrow... Si nous, les Pirates, ne nous levons pas pour combattre aux cotés de Julia Reda, notre seule député européenne, alors le mouvement est mort !

Parce que la création artistique ne peut pas vivre si les artistes ne peuvent pas vivre, le Parti Pirate soutient "Colère Lyrique". Il appelle les employeurs du secteur culturel à respecter la loi et à assumer leurs responsabilités sociales.

Julia Reda, députée Européenne du Parti Pirate et vice-présidente du groupe Verts/ALE au Parlement Européen, exprime de sérieux doutes sur la stratégie pour le Marché Unique Numérique présentée aujourd’hui par la Commission Européenne

C’est sans surprise mais avec une profonde angoisse que le Parti Pirate prend acte du vote des députés : par une large majorité l’assemblée nationale a voté la loi sur le Renseignement.

On croyait le quinquennat de François Hollande condamné à l’insignifiance. Mais le 5 mai 2015, avec le vote de la loi sur le renseignement, il devient historique ! Il est le mandat de la défaite de la liberté des français...

Mesdames et messieurs les députés, cédant aux sirènes démagogiques d’un discours sécuritaire, certains d’entre vous ont pu, dans la confusion qui a suivi la tragédie du mois de janvier, envisager l’effroyable crime qui consiste à supprimer le premier et le plus beau des mots de notre devise nationale. A ceux-là nous demandons de se reprendre. Qu’est-ce que la France, que sont les Français sans leur liberté ?
Ou quand l’autorité administrative bafoue le droit ...
Le Parti Pirate vous invite à découvrir un projet d’harmonisation du droit d’auteur à l’échelle européenne. Tenant compte de l’évolution des techniques et des usages, certains voient leur rente de situation menacée.
Ce jeudi, le Parti Pirate de Roumanie (PPRO) a remporté un procès contre leur gouvernement. La décision du tribunal supprime l’obligation de recueillir des signatures afin d’enregistrer un parti politique. Les médias Roumains (y compris les prime-time à la télé) ont présentés la décision du tribunal en mentionnant explicitement que c’est le Parti Pirate de Roumanie qui a été derrière tout cà.
Le Parti-pirate est vraiment satisfait des mesures que la FCC vient d’adopter ce jeudi 26 février. Des mesures qui portent tant sur l’importance de la Neutralité du Net que sur la mise en place de réseaux communautaires pour tous.
Le 3 février, M. Cavada s’alignait sans réserve sur les positions des ayants droits français contre les propositions de notre eurodéputée Julia Reda sur la réforme du copyright. Cette déclaration n’est qu’un symptôme de plus de l’offensive menée par les lobbys contre toute atteinte à leurs prérogatives. Aux intérêts exclusivement pécuniers des ayants droit, le Parti Pirate entend opposer l’intéret des créateurs, du public et du bien commun. Action, réaction !