Articles

La situation critique de la violence dans nos territoires Martinique, Guadeloupe ; Nouvelle Calédonie, Guyane, nous interpelle dans son ensemble.Retour ligne automatique Elle met en évidence l’incapacité de la politique pénale à réinsérer nombre de prisonniers. L’enfermement tel qu’il est appliqué aujourd’hui n’apporte aucune réponse éducative aux primo délinquants, sinon une porte ouverte vers l’escalade.
En parallèle du TTIP/TAFTA, l’Union Européenne mène des négociations secrètes avec le Canada en vue de l’adoption du traité de libre-échange CETA. Le Parti Pirate Allemand vient de révéler des documents confidentiels sur le contenu de cet accord négocié sans supervision démocratique.

Loin de protéger le citoyen, ces dispositifs aux coûts exorbitants privent les services de police de ressources financières et ne montrent qu’un visage désincarné de la sécurité.

Pour faire changer la Politique, il faut manifester son désaccord et proposer des alternatives. Le Parti Pirate vous propose d’agir sur le terrain, principalement auprès des citoyens afin faire émerger une prise de conscience et d’aiguiser l’esprit critique.

Cet article vous présente comment mener des actions pour présenter aux citoyens les limites de la vidéosurveillance. Que vous disposiez d’une 1h ou plus, que vous soyez timide ou extravertis, appropriez-vous certaines de ces propositions et changeons la Politique !

Avant toute considération, Le Parti Pirate souhaite rappeler que les propos tenus par Romain Devouassoux l’ont été à titre personnel, quelques soient les qualités dont l’intéressé a pu se prévaloir dans son CV ou au travers de son avatar Twitter.

Ses propos ne peuvent être aucunement associés de près ou de loin au programme ou à une position du Parti Pirate et moins encore à aucune de ses valeurs.

L’ouverture du mariage aux personnes de même sexe fait débat et suscite de vives manifestations à la fois en soutien et en défaveur de ce projet de loi [1].

Suite à la révélation par Owni et Anticor d’anomalies dans la distribution de la réserve parlementaire, le Parti Pirate appelle le gouvernement et le Parlement à faire la transparence sur les fonds publics versés à des tiers, et à rétablir un délit de prise illégale d’intérêt sanctionnant les pratiques abusives.