Peter Sunde, cofondateur de The Pirate Bay, a été arrêté en Suède

Peter Sunde a été arrêté hier |*edit : samedi 31 mai 2014| lors d’une descente de police dans le sud de la Suède. Le cofondateur de The Pirate Bay était recherché par Interpol et était censé aller en prison à cause de son implication dans le site.

Peter Sunde, ancien porte-parole et cofondateur de The Pirate Bay, a été arrêté samedi 31 dans un village près de Malmö en Suède.

Interpol avait émis un mandat d’arrêt contre lui il y a plus de deux ans suite à la confirmation de sa condamnation pour son implication dans la création du site de partage de fichiers. Depuis lors, il avait vécu un moment à Berlin, mais avait encore de la famille en Suède, qu’il allait voir régulièrement.

Hier matin, une unité policière suédoise spécialisée dans l’interpellation de fugitifs a mené un raid contre la ferme dans laquelle il séjournait. Cette arrestation serait le fruit d’une collaboration avec la police polonaise.

Les détails sont rares pour le moment, mais le journal suédoise Expressenaffirme que son arrestation a été confirmée par les autorités suédoises.

D’après Peter Althin, l’avocat de Sunde, cette nouvelle signifie que son client serait susceptible d’être écroué pour accomplir sa condamnation à 8 mois de prison. Cette condamnation était devenue définitive en 2012, après que la cour suprême suédoise a annoncé sa décision de ne pas accepter son appel dans le procès au long cours qui a opposé les fondateurs de The Pirate Bay à la justice suédoise.

Cependant, Sunde décida de ne pas abandonner sans combattre. Il commença par soumettre son cas à la cour européenne des droits de l’homme, puis - après le refus de celle-ci - il refit appel à la court suprême suédoise, qui confirma sa décision précédente début mai 2014.

C’est pourquoi seuls Gottfrid Svartholm et Carl Lundström ont accompli leur peine de prison. Le quatrième accusé, Fredrik Neij, est encore en fuite et résiderait actuellement en Asie.

Il est intéressant de noter que cette arrestation se produit exactement 8 ans jour pour jour après la 1ère perquisition de la police contre les locaux abritant les serveurs de TPB, qui avait marqué le début des poursuites judiciaires contre les fondateurs du site.

En dépit de son statut de fugitif, Sunde avait fait de nombreuses apparitions publiques ces dernières années. Il était aussi impliqué dans de nombreuses start-up, notamment le service de micro-donation Flattr et Heml.is, le service de messagerie à l’épreuve de la NSA, pour lequel il avait récolté plus de 150 000$ lors d’une campagne de crowdfunding.

Sunde avait aussi participé aux élections européennes de mai 2014 en tant que tête de liste pour le parti pirate finlandais.Mais les 12 000 voix récoltées n’ont pas suffi pour lui garantir un siège à Bruxelles.

Article traduit de l’anglais depuis TorrentFreakRetour ligne automatique
Auteur original : Ernesto