Paris Xe : les candidats du 2e tour répondent aux pirates

Malgré son bon score de 3.35% des voix au premier tour, la liste pirate du Xe arrondissement parisien n’a pas réussi à se qualifier au 2e tour. Elle a donc décidé de poser des questions aux candidats restant en lice pour clarifier leur position et aider les pirates à choisir.

Pour commencer : Deborah Pawlik, candidate UMP. (son site officiel)

Question 1. Vous engagez-vous à signer la charte ANTICOR ?

Nous avons signé, avec Nathalie Kosciusko-Morizet, une charte éthique prônant la transparence, l’intégrité et la mise en place d’une nouvelle gouvernance, par des engagements concrets.

Question 2. Vous engagez-vous à signer le pacte du logiciel Libre et donc à utiliser des logiciels libres dans tous les services publics dépendant de la municipalité ? ?

Pas de réponse.

Question 3. Vous engagez-vous soutenir la plainte contre Europe 1 pour sa campagne sauvage sur les panneaux électoraux ?

Les panneaux électoraux constituent un espace sacralisé d’expression. J’ai respecté en cela l’affichage de chacun des candidats.

Question 4. Vous engagez-vous à recourir au référendum décisionnel local à la demande d’au moins 5 % des habitants ?

Le citoyen doit être remis au cœur de la vie locale. Sur les sujets sociaux majeurs notamment, ou urbains, ayant un impact fort sur la vie des habitants, il est essentiel que des consultations régulières soient organisées. Ce sera le cas concernant l’alternative que nous proposons à la salle de shoot, ou encore le projet des deux gares.

Question 5. Vous engagez-vous à confier la responsabilité de l’attribution des logements sociaux et des places en crèches à une commission indépendante des élus ?

La question de la transparence qui doit entourer l’attribution des logements sociaux est au cœur du projet pour Paris. Pour les logements sociaux, notre candidate pour Paris propose qu’un jury citoyen, tiré au sort une fois par an, soit constitué. Il est en effet essentiel que l’attribution des logements sociaux retrouve toute la transparence nécessaire, afin de bénéficier à ceux qui en ont vraiment besoin

Question 6. Vous engagez-vous à développer en priorité des logements sociaux type PLAI et à accentuer le recours aux réquisitions ?

Un important programme de logements, mêlant 25% de logements sociaux, 1/3 de logements intermédiaires, et le reste en logement libre, sera mis en place dans le cadre du projet que je porte pour les deux gares Ce programme sera donc mixte, avec une importante place faite au logement intermédiaire pour permettre aux classes moyennes de pouvoir de nouveau se loger à Paris.

Question 7. Vous engagez-vous à finaliser la mise en place de la salle de shoot et à lui donner des moyens conséquents ?

Je suis fermement opposée au projet d’implantation d’une salle de shoot, qui n’est en aucun cas la main tendue dont ont besoin les toxicomanes. Je proposerai en revanche à la consultation des riverains deux alternatives permettant d’assurer l’accompagnement et le suivi des toxicomanes, pour les aider à se sortir de leur dépendance.

Question 8. Vous engagez-vous à remplacer la vidéosurveillance par le développement d’un travail de prévention et d’une police de proximité ?

Nous développerons la vidéosurveillance dans les quartiers touchés par l’insécurité, et développerons, sur l’initiative de Nathalie Kosciusko-Morizet, une police de proximité qui aura vocation à engager un travail de terrain fort notamment en matière de prévention de la petite délinquance qui porte préjudice à nos quartiers.

Question 9. Vous engagez-vous à favoriser la circulation des informations par la mise à disposition d’accès internet ouverts dans les espaces et bâtiments publics, en équipant les rues et équipements publics du dixième arrondissement d’un réseau WIFI ouvert et gratuit ?

Paris doit devenir une capitale numérique, ce qui passe par une amélioration des connexions des Parisiens. Le 10e a vocation, eu égard à son emplacement central à Paris et son ouverture internationale par la présence de deux gares d’envergure, à être en pointe en la matière. Le développement du numérique, pour un accès à tous devra donc être renforcé dans le 10e.

Question 10. Vous engagez-vous à maintenir les occupants de la requiz d’or dans leurs locaux 2 rue de Valenciennes le temps de préempter l’immeuble.

Cette occupation pose plus largement la question du logement dans notre ville et dans notre arrondissement. La politique du logement à Paris engagée depuis plus de 12 ans a totalement freiné le parcours des Parisiens en matière de logement. Se loger est devenu de plus en plus difficile pour les Parisiens, et Paris a notamment vu partir les classes moyennes. Il faut engager en la matière une politique volontariste de construction, sur le foncier disponible et en gagnant les surfaces qui permettent encore d’accueillir de la construction. C’est tout le sens du projet des deux gares qui permettra de construire, par une couverture de la gare routière côté gare du nord et des voies ferrées côté gare de l’est 1000 logements, dont 25% de logement social et un tiers de logement intermédiaire.

Propos recueillis le 28 mars.