OS Souverain

Les parlementaires proposent que l’État français se penche sur la création d’un système d’exploitation souverain. Bien que l’idée puisse sembler intéressante puisqu’il remplacerait des produits, tel Windows au ministère de la Défense, il faut se rappeler que l’État n’arrive pas à mener à bien des grands projets numériques comme le "Cloud Souverain", Louvois, SIRHEN... au bénéfice de grands groupes avides d’argent public. Le Parti Pirate propose donc à l’État d’aider les systèmes d’exploitation libres déjà existants en les finançant et en les aidant pour améliorer leur robustesse, plutôt que de lancer un grand chantier.

Le Parlement planche actuellement sur un projet de loi numérique. Parmi le lot d’amendements est apparu un projet de création d’OS souverain [1] [2]. Un logiciel remplaçant Windows ou Linux, "Made in France" ... les moqueries fusent, pourquoi donc ?

Plusieurs affaires concernant les choix du gouvernement, des régions, les marchés qu’ils ont ouverts (ou pas) [3] , les partenariats qu’ils ont conclus [4] posent problèmes aux défenseurs des libertés, notamment le Parti Pirate.
L’une des solutions si l’on ne veut plus voir Microsoft faire ce qu’il veut dans les ministères, c’est d’avoir un OS Souverain. C’est un projet qui peut ouvrir des solutions intéressantes.

En revanche, il est de notre devoir de ne pas oublier que les grands chantiers du numérique et les pouvoirs publics ne vont pas bien ensemble :

Il y a l’erreur la plus récente, la création d’un acteur souverain dans les technologies du "cloud". 150 millions d’euros pour démarrer. Moins de deux ans plus tard, Cloudwatt et Numergy [5] n’ont eu qu’un résultat : permettre à des industriels (Thalès, Orange, SFR, Bull) de se partager plus de 75 millions d’euros pour chaque entité, alors que dans le même temps, pour ne pas citer OVH, d’autres sont déjà sur le marché.

Il y a le scandale du système Louvois pour le paiement de la solde des militaires [6] , 470 millions dépensés pour ... rien (et sans compter sur le futur remplaçant du système). Pire encore, le projet SIRHEN [7] qui poursuit les mêmes objectifs dans l’éducation nationale ... et qui va sans doute suivre même chemin !

Pour en revenir à l’OS Souverain, comment ne pas parler de l’entreprise Mandrake/Mandriva, un système exploitation made in France ignorée par les pouvoirs publics et qui, faute de soutien financier a dû fermer boutique ...

Il y a donc fort à parier qu’avec les mêmes causes nous aurons les mêmes conséquences.
On aurait malgré tout pu saluer la France pour sa faculté à faire des outils numériques performants comme Qosmos ... Mais si c’est pour se dire que c’est seulement quand on vend de la mort que nous sommes efficaces, c’est triste non ?

Tout cela tend à dire qu’un pilotage de l’État pour y arriver ne va faire venir que des spécialistes du siphonnage d’argent public. En cela, l’OS Souverain est pour eux une manne, et pour les citoyens un gouffre financier plus que probable.

Toutefois, nous continuerons d’encourager l’État à utiliser autre chose que du logiciel privateur pour gérer son parc informatique, nous continuerons de demander que le Ministère de l’Économie retienne sa main quand les grands groupes tentent de le manipuler à coup de grandes promesses, et nous continuerons d’expliquer à l’État qu’il vaut mieux aider les développeurs de solutions libres.

Car dans le fond, l’OS Souverain ne devrait il tout simplement pas être un système libre avec un fond d’écran tricolore pour lequel l’État financerait des audits et des récompenses de concours de "chapeaux blancs", pour rester dans le vocabulaire des parlementaires, qui maitrisent, nous l’espérons le sujet aujourd’hui effleuré ?

Notes

[1http://www.nextinpact.com/news/98075-loi-numerique-principaux-amendements-adoptes-ou-rejetes.htm

[2http://www.numerama.com/politique/138290-des-deputes-veulent-un-os-souverain-made-in-france.html

[3http://www.april.org/open-bar-microsoftdefense-renouvele-jusquen-2017-quand-des-changements

[4https://www.april.org/mediapart-leducation-nationale-vend-nos-enfants-microsoft-pour-13-millions

[5http://www.lenouveleconomiste.fr/retour-sur-le-fiasco-du-cloud-a-la-francaise-26530/

[6https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_unique_à_vocation_interarmées_de_la_solde

[7http://www.silicon.fr/sirhen-louvois-bis-cache-education-nationale-132818.html