Mobilisation contre la Loi Cazeneuve

Le Parti Pirate sera présent à la soirée de lancement de la campagne citoyenne contre la loi antiterroriste, organisée par La Quadrature du Net dans les locaux de Mozilla vendredi 5 septembre 2014 de 17h à 19h au 16 bis Boulevard Montmartre, Paris.

Nous appelons également à participer à la manifestation qui aura lieu quelques jours avant le début des débats parlementaires sur la loi Cazeneuve.

Au nom de la lutte contre le terrorisme, nos droits les plus fondamentaux sont continuellement mis en péril par de nouvelles lois souvent écrites dans l’urgence et l’émotion. Les gouvernements agitent des épouvantails qui jettent un dangereux mutisme dans le débat public. La menace serait partout, et tout le monde serait directement menacé.

Ainsi, à écouter le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, la défense des libertés publiques ferait obstacle à la préservation de notre démocratie. Mais que resterait-il donc de la démocratie si nous troquions nos libertés contre une vague illusion de sécurité ?

PNG - 2.9 Mo

« L’argument justifiant les politiques sécuritaires est que si les précédentes n’ont pas été efficaces, c’est parce qu’elles n’allaient pas assez loin, estime Thomas Watanabe-Vermorel, porte-parole du Parti Pirate. C’est un cercle vicieux sans fin ! »

Selon les adeptes des politiques sécuritaires, il faudrait contrevenir à nos principes démocratiques au nom de leur préservation. La présomption de culpabilité remplacerait la présomption d’innocence, la police remplacerait la justice. Jugement serait rendu sans même qu’une loi ne soit enfreinte, sur la base de soupçons ne nécessitant aucune preuves.

Nous nous opposons à un telle conception de la démocratie et de l’État de droit. L’exécutif ne doit en aucun cas remplacer la Justice ; c’est pourtant exactement ce que propose explicitement le projet de loi Cazeneuve.

L’autorité administrative ne doit pas s’approprier le pouvoir judiciaire. Il faut laisser les juges indépendant·e·s rendre justice. Nous éviterons ainsi que les lois antiterroristes soient instrumentalisées à d’autres fins que de poursuivre comme actuellement des activistes et militant·e·s souvent pacifiques.

Nous nous opposons fermement à la criminalisation des mouvements sociaux. Considérant leurs nombreuses contributions aux biens communs, l’intérêt général ne saurait ici se résumer à l’intérêt étatique.

« Nous ne laisserons pas le djihad être instrumentalisé dans le but de porter atteinte aux droits humains et aux processus démocratiques », conclut Ilan Dubois, coordinateur de la campagne pour le Parti Pirate.

Le Parti Pirate appelle donc à rejoindre la soirée de lancement de la campagne citoyenne contre la loi antiterroriste, organisée par La Quadrature du Net dans les locaux de Mozilla vendredi 5 septembre 2014 de 17h à 19h au 16 bis Boulevard Montmartre, Paris.

Une manifestation aura également lieu dans les jours qui précéderont le début des débats parlementaires sur la loi Cazeneuve. Plus de détails seront annoncés lors de la soirée de lancement.Retour ligne automatique
Parti Pirate, le jeudi 4 septembre 2014.

PNG - 1 Mo