Le tout répressif des ayants droit

Le Parti Pirate a appris cet après midi qu’une perquisition aurait eu lieu dans les locaux où sont hébergés les serveurs de The Pirate Bay. Les services de cette plateforme de recherche de fichiers de partage pair à pair sont inaccessibles depuis 14h.

Les ayants droit semblent mettre en place une action coordonnée et de grande envergure contre ce service en ligne, cette opération ayant lieu quelques jours après la décision du tribunal de grande instance de Paris d’obliger les FAI à filtrer l’accès de leurs clients.

Est-ce à dire que les réseaux de distributions commerciaux qui font du loobying en cette fin d’année ont gagné leur bataille ? On peut en douter tant leurs efforts durent déjà depuis longtemps. Pour les fêtes, les usagers pourront se rendre sur les nombreuses solutions alternatives comme : https://kickass.so/ ou http://www.yify-torrent.org/. S’ils préfèrent les sites de streaming : http://fırstrowsports.eu/ ou http://www.primewire.ag.

Le Parti Pirate déplore la solution "tout répressif" qu’emploient les ayants droit alors même qu’ils ne prennent pas même la peine de présenter une offre légale complète, agréable et accessible. Ils se refusent à la construction d’un modèle économique cohérent avec la dématérialisation des biens de l’esprit. Les intermédiaires marchands ne favorisent ni la culture, ni les artistes, ni le public. "Il est de première importance que la ministre de la culture, qui doit représenter l’intérêt des citoyens,Retour ligne automatique
entende d’autres sons de cloches que celui des ayants droit. Nous voulons participer à une consultation dans le cadre de la loi Culture et numérique." rappelle Thomas Watanabe-Vermorel, porte parole du Parti Pirate.